Le Cheesecake Citron Gingembre

A Table #

Image

Je continue toujours sur ma lancée citronnée en te présentant aujourd’hui un cheesecake au citron et au gingembre. Le mariage citron-gingembre est un grand classique, voire un incontournable et en cheesecake, c’est fabuleux! On dit oui aux vitamines C du citron et aux effets antioxydants du gingembre. Ce dessert est un petit cocktail de bien être!

(Je n’entre pas dans le détail des bienfaits du mascarpone et de la crème…hum…)

Il y a plusieurs versions du cheesecake – cuit ou « cru ». Moi, celui que je préfère c’est sans hésiter celui sans cuisson! Il est plus frais et plus « léger » en bouche. Cher lecteur, si tu ne le sais pas déjà, sache que le cheesecake ne connait aucune limite. Oui, j’ai bien dit AUCUNE LIMITE!!!! Sa base est un mélange de biscuits émiettés et de beurre et à partir de là, on est totalement libre: speculoos, palet breton, granola (les biscuits, pas les céréales), biscuits au gingembre (comme ici!). Il en est de même pour l’appareil crémeux (ou plutôt fromager) du gâteau: on fait ce qu’on veut!

 

Image

~

Ingrédients
– 250 g de biscuits au gingembre
–  100 g de beurre
– 500 g de mascarpone
– 250 g de Philadelphia
– 300 mL de crème fleurette
– 200 g de sucre non raffiné en poudre ou de sucre glace
– 2 citrons 
+ quelques cuillères de lemon curd 😉 pour le topping

  ~

La base

On préchauffe le four à 180° (aka le thermostat magique!)

On écrase les biscuits + on y ajoute le beurre fondue!

On répartit le mélange uniformément au fond d’un moule à charnière.

On ne laisse surtout pas de trou (nulle part!).

On enfourne environ 10min.

~

L’appareil

On ajoute successivement : sucre + mascarpone + Philadelphia + jus des deux citrons.

On monte la crème fleurette en chantilly.

On mélange l’appareil au from’ à la chantilly.

~

Le montage

Sur le fond biscuité refroidi, on dépose l’appareil.

On répartit bien uniformément dans le moule.

Si on est gourmand, on ajoute du lemon curd en guise de topping. 😉

On met au frais au moins 4 heures.

(Je conseille quand même de la faire la veille)

~

Image

Publicités

La Tarte au Citron Meringuée (la recette tradi’)

A Table #

Image

Image

Image

 

Ceux qui me suivent sur Instagram auront sans doute remarqué une récente addiction au citron…Avec les beaux jours, je ne peux pas m’empêcher de chercher de la fraîcheur dans mes plats, alors aujourd’hui pour la recette tradi’, ce sera l’incontournable tarte au citron, et meringuée siouplé!

N’étant pas particulièrement fan des versions de Lignac et compagnie à base de points (mais pourquoi cette lubies des points?! O_O), je n’ai utilisé la poche à douille que pour la meringue. Pour les proportions données, j’ai obtenu huit tartelettes. Un dessert facile à réaliser avec des aliments de base mais savoureux, la tarte peut bien sûr se passer de meringue et l’on peut aussi se passer de faire la pâte soi-même…mais bon, c’est tellement meilleure quand c’est maison!

 

Ingrédients

Pâte sablée
250g de farine
150g de beurre mou
50g de sucre
50g sucre glace
1 oeuf

Crème au citron – Lemon curd

150 ml de jus de citron soit environ 4 citrons non – traités
zeste d’un citron
150g de sucre
3 oeufs
1 cuillère à soupe de maizéna ou farine
75g de beurre

Meringue 
2 blancs d’oeufs (ou 3 petits)
75 g de sucre

~

Pâte sablée

Oeuf + sucre => on bat.

On ajoute la farine en une fois.

+ le beurre mou => on forme une boule.

Au frais 1 heure !

On étale la pate dans le ou les moules, qu’on précuit à blanc (avec des haricots en céramique bien sûr)

=> 10 min à 180° puis 8 min environ sans les poi(d)s. 

~

Crème au citron – Lemon curd

On zeste un citron.

On presse tous les citrons.

On bat les oeufs + la maïzena + le sucre.

On mélange le tout et on porte à ébullition en fouettant.

La crème s’épaissit, on ajoute le beurre.

On garnit la ou les tarte(s).

On réserve au frais.

~

Meringue

On bat les blancs.

Une fois ferme, on ajoute le sucre en trois fois.

~

On garnit la (ou les) tarte (s).

On passe sous le grille du four une minute – pas plus!

Ou on utilise un chalumeau de cuisine pour dorer la meringue.

On réserve au frais.

Se conserve très bien quelques jours.

Image

A Table # La Salade de mi-saison

A Table #

Image

Image

Les belles journées s’enchaînent et tu as remisé ton appareil à fondue au placard au profit de de ton pot de moutarde…moi aussi! En revanche, on n’a jamais dit que la salade, c’était pour les régimes, alors on se fait plaisir!!!

Ingrédients (pour une personne)
4 tomates cerises
4 rondelles de chorizo
1 carotte
50g de salade romaine
3 filets d’anchois
1 petite poignée d’amandes effilées
30 g de concombres
1 cuillère à café de câpres

On mélange le tout dans un saladier.

Vinaigrette
2 oeufs durs coupés en quatre
1 cuillère à soupe de câpres égouttées
2 cuillères à soufe de vinaigre de vin blanc
2 cuillères à soupe d’origan
1 gousse d’ail coupée en quatre

On mixe les oeufs, les câpres, le vinaigre, l’origan et l’ail.

On verse l’huile en filet en continuant de mixer jusqu’à épaississement de la vinaigrette.

Image

A Table # Le Gâteau à l’Avocat & Graines de Pavot

A Table #

Image

Image

Un ou deux avocats en dépression dans un coin de ta cuisine? Transforme-les en gâteau! C’est super bon, hyper facile! Ça laisse un parfum d’avocat qui est à la fois subtile mais reconnaissable!  Je trouve les couleurs très chouettes et vraiment printanières!

Alors que le soleil se fait doucement la malle en dimanche de Pâques, j’ai recyclé ma crème d’avocat en gâteau savoureux. Je pense que c’est pour cette raison qu’il s’est un peu affaissé en son centre – mais pour une fois,  on fait fi du côté esthétique et on ouvre grand la bouche!

La recette vient de chez jveuxêtrebonne, qui propose une version fourrée du gâteau. Comme je l’ai dit, j’ai travaillé à partir d’une base que j’avais déjà préparé. Je n’avais plus d’avocats sous la main mais, vu que ce gâteau a rencontré un vifffff succès, je pense le refaire très prochainement avec le fourrage!

Image

La recette s’applique à un petit moule d’environ 20cm.

Ingrédients
50g beurre
2 petits avocats
180g sucre
4oeufs
100g farine
50g poudre d’amandes
2 cuillères à café de levure chimique
50g graines de pavot
2 cuillères à café de citron fraîchement pressé
sucre glace

~

Four à 160°.

Battre beurre + sucre => mélange mousseux + avocats en purée.

Séparer blancs / jaunes.

Ajouter les jaunes un à un à la préparation à base d’avocats.

Ajouter farine + poudre d’amandes + levure + graines de pavot => bien mélanger.

Monter les blancs en neige => les ajouter à la préparation !

Verser dans le moule. Cuire 50min.

Une fois froid, saupoudrer de sucre glace.Image

 

A Table # Cha Soba

A Table #

Image

Ça n’était pas arrivé depuis longtemps et pourtant, en voilà une! Une recette salée! Bien évidemment, je mange deux fois par jour salé comme tout un chacun (et parfois, même trois fois eh eh! Un bon petit déj’ avec des oeufs brouillés, franchement, ya pas à dire, c’est quand même bien sympa ^_^), mais rien de bien fou au quotidien!

Il y a quelques jours, c’est chez mon épicier asiat’ que j’ai trouvé ces nouilles Soba au thé vert et bio plutôt sympa, non? Alors que demande le peuple! Moi, je dis benco! Je passe en caisse et je rentre chez moi avec mes Soba(s) sous le bras et pas peu fière.

Image

Les soba(s) se sont des nouilles japonaises plates. La tradition les veux à base d’une farine de sarrasin, celle-ci ont du thé vert. Elles se consomment généralement en bouillon – et c’est ce que j’ai essayé de faire ici.

Image

J’ai simplement émincé un quart de chou vert, coupé deux carottes en rondelle, écrasé un petit centimètre de gingembre => sur le feu une petite dizaine de minutes dans un petit bouillon!

J’y ai ajouté les nouilles qui ne cuisent que 4 minutes (c’est ce qu’indique le paquet), un sachet de Miso, une tranche de poitrine de porc (« recyclé » du plat de la veille!), un trait d’huile de sésame et voilà! C’était super bon! Hyper facile, totalement improvisé…les puristes ne seront sans doute pas bien contents, mais j’ai franchement bien aimé! (eh eh je me lance des fleurs aujourd’hui!)

 

 

A Table # La Panna Cotta Noix de coco & Coulis de Mangue

A Table #

Image

 

Image

Il y a quelques jours, une amie est venue déjeuner chez moi. Je m’étais donc lancée à la recherche d’un dessert léger ET de saison. Alors côté légèreté, on a vu mieux parce que la panna cotta, c’est quand même QUE de la crème fraîche et du sucre…Mais pour finir un repas sans avoir une pierre dans l’estomac, ça fait plutôt bien le boulot! Pour ce qui est du côté « saisonnier » de l’affaire, j’ai laissé infuser de la noix de coco dans la crème sucrée et vanillée. J’y ai ajouté un coulis de mangue frais et le tour était joué! J’ai eu une chance incroyable, d’ailleurs, en tombant sur une mangue mure à point, bien douce en goût et colorée à souhait!

~

Ingrédients

– 600 g de crème liquide 
– 60 g de sucre semoule 
– 50g de noix de coco
– 5 feuilles de gélatine 
– 1 gousse de vanille
– 1 mangue mure pour le coulis

~

La Panna Cotta à la Noix de Coco

On met la gélatine dans de l’eau froide.

La crème + sucre + vanille coupée en son milieu + noix de coco => dans une casserole.

On porte à ébullition et on laisse cuire à feu doux une dizaine de minutes.

On coupe le feu. On laisse infuser encore cinq minutes.

On filtre à l’aide d’un chinois.

On ajoute la gélatine et on fouette!

On verse dans des ramequins ou dans des moules rigolos!

=> le tout au frais pendant au moins une heure!

Si on a choisi l’option moule sympatoche, on les place une bonne demie heure au congel’ avant démoulage.

(essayer de démouler sans passer par la case congel’ casserait les petites bichettes)

~

Le coulis

Bête comme chou => on coupe puis mixe une mangue!

Image

 

A Table # Queen’s pudding à la rhubarbe (la recette rustique!)

A Table #

ImageImage

Image

 

 En faisant mon marché, je suis tombée en amour avec un petit bouquet de rhubarbe. Il était là, m’attendait, criait mon nom…j’ai craqué! Mais la rhubarbe, comment la cuisiner de façon un peu originale ? Je n’avais pas vraiment envie de confiture ou de compote. J’avais déjà réalisé un crumble pomme – rhubarbe – excellent, mais j’avais envie de nouveauté. 

Image

J’ai trouvé une petite recette sympatoche et hyper facile que j’ai réadapté. Le Queen’s Pudding, c’est (on peut s’en douter) une recette anglaise qui se compose d’une couche de pudding (c’est-à-dire du pain dans un appareil de lait et d’oeufs), une couche de fruits et une meringue.

Je me suis lancée dans cette recette (que j’ai adorée) en oubliant carrément que mon batteur électrique m’avait lâché. J’ai fait de mon mieux avec mon fouet, mais le résultat n’est pas vraiment là. Ma meringue manquait un peu de brillant et de croustillant. Mais la meringue étant incontournable pour ce plat, je n’ai pas fait l’impasse.

Ingrédients
140g pain rassi coupé en petits cubes 
4 oeufs (en séparant les blancs des jaunes)
400ml lait
½ cuillère à café de noix de muscade
250g sucre en poudre
500g rhubarbe, coupée en tronçon de 4cm

~

Pour le Pudding

Pain rassi + jaunes d’oeufs + lait +  + 50g de sucre + noix de muscade

=> on laisse le tout reposer dans le fond du moule une dizaine de minutes

On cuit au four (préchauffé à 160°) environ 40min.

Pour la rhubarbe

Après l’avoir nettoyée, dans une casserole avec: rhubarbe + 100g sucre.

On laisse cuire quelques minutes: les tronçons doivent rester entiers.

Pour la meringue

On bat les blancs en neige + 100g sucre

On la veut ferme et brillante.

Le montage

Sur la première couche de pudding, on en ajoute une de rhubarbes, plus on décore le tout de meringue.

J’ai opté pour une déco rustique avec une meringue épaisse, que je n’ai pas travaillé en petit pointillé hyper hype comme on voit partout en ce moment.

On passe le tout au four environ 15 min à 180° pour cuire la meringue.

Image

 

 

 

 

A Table # Le pesto

A Table #

Image

Image

 

Le pesto, on connait tous! Mais on connait peut-être seulement (un peu trop?) son copain du supermarché, près à nous sauver un soir de désamour avec notre cuisinière…C’est un peu bateau mais un peu produit fait maison, c’est quand même et toujours un milliard de fois meilleurs que son équivalent industriel. Et quand c’est à la fois hyper simple et rapide, on ne se prive pas!

Aujourd’hui, j’ai décidé de sacrifier l’ami « Basilico » qui trônait près de ma fenêtre et qui commençait à être un peu chafouin…On y ajoute un parmesan fraîchement râpé et une huile d’olive de qualité et on obtient un sauce extrêmement simple mais terrible pour les papilles! L’idéal, c’est quand même d’écraser notre petite mixture au pilon ou au mortier. On veut garder un peu le croquant des pignons de pins. Si on n’en a pas et qu’on ne veut vraiment pas en acheter juste pour un pesto, on peut le faire au mixeur, mais il faut vraiment y aller par petites étapes. Certains crieront aux sacrilèges, mais aux petits maux les petits moyens…On peut les rassurer en leurs disant qu’on l’accomodera avec de beaux spaghettis, bien al dente, comme il faut! C’est vrai que quand on fait un pesto maison, on fait un pesto (et pas des pâtes)!

Ingrédients

un beau bouquet de basilic 
1 gousse d’ail
60 g de pignons de pin
70 g de parmesan
80 g d’huile d’olive

~

Dans le pilon: basilic + ail + pignons => on écrase bien jusqu’à obtenir une sorte de pâte.

On ajoute : parmesan + huile d’olive (petit à petit – afin de juger en fonction de ses goûts).

La couleur doit être verte un peu pâle, grâce au parmesan.

Pas de cuisson, on la verse directement sur nos spaghettis!

 Image

 

A Table # Layer Cake – Red Velvet Cake

A Table #

ImageImage

Image

Le Red Velvet, un classique de la St Valentin, bien sûr…Le layer cake, un classique des blogs food! Les deux, O.U.I!!!!!! Enfin réuni! 

Bon, la St Val’, c’était la semaine dernière, mais bon pourquoi se priver? Pour cette recette, il est préférable d’avoir un petit moule d’une vingtaine centimètres de diamètre seulement pour la simple et bonne raison qu’un layer cake…et bien c’est haut!  Et un gâteau qui fait vingt ou vingt-cinq centimètres de haut (gourmandes, va!), on n’en prend qu’une petite part!

~

Ingredients

Pour le gâteau Red Velvet

-250 gr de farine
-300 gr de sucre blanc
-240 ml de lait
-15 gr de cacao en poudre
-113 gr de beurre (à température ambiante)
-2 oeufs
-1 cuillère à café de vinaigre blanc
-1 cuillère à café de bicarbonate de soude
-1 cuillère à café d’extrait de vanille
-2 cuillère à café de colorant alimentaire rouge (liquide dans mon cas)
-1/2 cuillère à café de sel

Pour le topping

-360 ml de crème fleurette
-227 gr de cream cheese (type Philadelphia)
-250 gr Mascarpone
-3/4 cuillère à café d’extrait de vanille
-115 gr de sucre glace

~

Le gâteau Red Velvet

On préchauffe (comme toujours) à 180°.

1. Dans un cul de poule : farine + cacao + sel.

2. Dans un deuxième cul de poule: beurre (que l’on mixe jusqu’à obtenir une sorte de crème) + sucre => mélange mousseux!

On y ajoute ensuite les oeufs un à un.

3. On mélange le lait petit à petit au premier cul de poule (soit le mélange sec).

On y ajoute le colorant!

3. On mélange les deux culs de poule ensemble.

4. Dans un verre: biccarbonate + vinaigre (ça mousse c’est normal!)

On ajoute cette petite substance au reste.

On cuit environ 30 à 40 min dans un moule à charnière.

layer-redvelvet

~

Pour le topping

On monte la crème fleurette en chantilly.

On y ajoute : cream cheese + mascarpone + vanille + sucre glace.

~

Le montage

Une fois le gâteau refroidi, on le coupe en deux ou trois (comme moi).

On étale une belle couche de crème à chaque étage, suivi d’une autre couche autour ET dessus!

On décore et on déguste!

Il ne se conserve pas plus de 48 heures. 

 

A Table # Cookies chocolat – confitures de lait

A Table #

Image

Image

Image

Ces cookies sont tout bonnement FORMIDABLES!!!! Vous connaissez sans doute ceux que l’on trouve chez l’ami Starbucks? Et bien ce sont les mêmes, non non ils sont mêmes meilleurs : ils sont fourré à la confiture de lait!!! Oui oui du dulce del leche! On l’appelle comme on veut, du moment qu’il soit toujours aussi bon! Et il l’est!

Trêve de balivernes, on sort un cul de poule, on fait chauffer le four (à 175°) et on commence:

~

Ingrédients
55g de beurre
150g de sucre roux
25g de cacao
50g de pépites de chocolat (noir, pour moi!)
1 oeuf
1 pincée de sel
1/4 cuillère à café de bicarbonate de soude
150g de farine
environ 75g de confiture de lait

~

On prend tout d’abord une casserole et on fait fondre: beurre + chocolat + cacao + sucre.

On obtient quelque chose de pâteux, c’est normal. On ne laisse pas fondre le sucre, mais on le laisse quand même se mélanger au reste.

Hors du feu, on ajoute l’œuf et on mélange bien.

On ajoute finalement: la farine + le bicarbonate + les pépites (on en réserve quelques unes).

On réserve au frigo une trentaine de minutes.

~

Une fois reposée, on forme des boules de tailles variables en fonction de la grosseur des cookies voulus. Je voulais que les miens soient aussi gros que ceux qu’on achète chez Starbucks ou Costa Café ou Millies’, soit environ 10-15cm de diamètres

=> on forme donc des boules d’environ 40-45gr.

On fait un trou dans la boule et on y insère la confiture de lait!

(On ajoute éventuellement un peu de fleur de sel)

Hop, au four environ 20min

(toujours en fonction de la taille, si on fait des boules de 25gr, on les enfournera 8-10min)

on les laisse refroidir un peu avant dégustation!

Ils se conservent bien quelques jours!