Sticky Toffee Pudding ~ La recette tradi

A Table #

sticky1

Lorsqu’on se balade un peu au Royaume Uni, on tombe forcément sur une carte de restaurant ou de pub qui propose du sticky toffee pudding. Ce gâteau, pas aussi riche qu’il en a l’air, se compose essentiellement de dattes. Et si on m’avait dit qu’un gâteau aux dates me rendraient folle, j’aurai très certainement dit « euh…nan, passe ton chemin, coco et essaie plus loin ».  
Mais j’aurais eu tord! Et toi aussi, lecteur, ne passe pas ton chemin! Arrête-toi un peu, prends des notes pour tes courses et file acheter tes dates! En plus, elles te feront du bien, parce que ces petites merveilles sont pleines de vitamines, de fibres, anti-oxydantes…la liste est longue, alors perds pas de temps, va vite en acheter!
~
Ingrédients
185gr de dattes
325ml d’eau
1 cuillère à café de bicarbonate de soude
50gr de beurre
165gr de sucre
2 oeufs
175gr de farine
2 cuillère à café de rhum (facultatif)

~

Pour la toffee sauce
140gr de sucre
50gr beurre mou
320ml de crème
~
Pour le gâteau
1. Dans une casserole: dattes + eau + bicarbonate de soude => on laisse mijoter à feu doux pendant cinq ou six de minutes, en remuant régulièrement et en faisant attention à la mousse! (Ca va mousser et c’est normal, mais si tu ne veux pas perdre la moitié de la mixture et devoir nettoyer toute ta cuisine – remue de temps en temps!).
2. Dans un cul de poule: sucre + beurre mou => jusqu’à l’obtention d’une texture crémeuse puis + oeufs un à un + dattes et leur eau + rhum + farine en pluie
Verse l’appareil dans un moule à cake ou un moule carré.
Cuis pendant 40-45 min à 180°.
~
Pendant ce temps…
…fais la toffee sauce!
Dans une casserole : fais fondre le sucre! Une fois, les bords fondus, commence à remuer les bords d’abord, puis l’intérieur. Tu obtiens un bon (et beau) caramel roux! Ajoutes-y le beurre, puis la crème chaude (petit à petit, et en faisant attention aux projections)! Si tu es partisan du caramel au beurre salé, ajoute une pincée de fleur de sel ou utilise du beurre salé au lieu du beurre blanc, normal!
Ta toffee sauce est prête!
Il te faut encore attendre un peu pour le cake.
Le Sticky Toffee Pudding se sert tiède, avec une belle lampée de sauce! sticky2

Le Tahini Cake ~ La recette vegan

A Table #

tahinicake#5

He he…mais…mais…me revoilà! Et…mais c’est un nouveau décor, ça aussi! Aïe aïe aïe encore un déménagement!
Mais je ne reviens pas sans rien! Pour me racheter, voilà une super recette, hyper simple et franchement « animal friendly », comme qui dirait! Parce que oui, ce gâteau hyper moelleux est vegan! Pas d’oeuf, ni de produits laitiers…même pas une petite pointe de beurre! Alors dis comme ça, ça n’a l’air très ragoûtant…et pourtant…
Si je te parlais de tahini? Ah, ça t’intéresse là…? Et bien, oui, il y en a ! C’est bien un gâteau au tahini! Et pour toi, là, qui sait pas ce que sait, c’est une pâte de sésame, une sorte de crème bien onctueuse, très utilisée de l’autre côté de la méditerranée!  J’en ai d’abord acheté par curiosité et je ne l’ai d’abord utilisé qu’en vinaigrette…Je suis donc partie à la recherche de la Super Recette à base de Tahini – et voilà! (oui rien que ça!)
(Si tu avais lu Tahiti cake, tu m’en vois désolée, mais ne sois pas triste, je le redis: c’est super bon!)
tahinicake#2
Ah oui dans ce gâteau, il y a aussi de l’orange! Et le mariage tahini – orange est génial!
tahinicake
….oh il y a aussi de la pistache!!!!!! Je t’avais dit que c’était vraiment LA recette à retenir!

~

Ingrédients

320g farine tamisée
1 cuillère à café de levure chimique
1 cuillère à café bicarbonate de soude
½ cuillère à café de sel
180g de tahini 
300ml de jus d’orange (idéalement fraîchement pressé)
1-2 cuillère à café d’eau de fleur d’oranger
115g de sucre non rafiné
1 cuillère à café de vinaigre de cidre
50g de graines de sésame (sans coque) (optionnel)
100g de pistache, non salé
~
Sirop
60g de miel
1 cuillère à café d’eau
1/2 cuillère à café d’eau de fleur d’oranger
~
Pour le gâteau
1. Mélange les ingrédients sec ensemble : farine + bicarbonate + levure + sel
2. Prendre le zeste d’une orange et récupérer le jus de des autres (il en faut 300ml – ça représente environ quatre oranges).
3. Mélange séparément le tahini + le zest d’orange + le jus d’orange + la fleur d’oranger + sucre
4. Mélange les deux appareilles et ajoute le vinaigre de cidre => remue énergiquement (pour que la réaction chimique avec le bicardonnate s’effectue!)
5. Cuit au four pendant 30-40 min à 180° dans un moule d’environ 20-22cm de diamètre.
~
Pour le sirop
6. Dans une casserole, mélange le miel + l’eau + l’eau de fleur d’oranger.
~
Après la cuisson
7. Coupe le gâteau en deux et verse le sirop en deux fois, sur chacune des deux parties.
8. Ajoute les pistaches concassées et…déguste avec une bonne tasse de thé!

tahinicake#3

Kannelbullar – LA recette qui a changé ma vie

A Table #

kanelbullar

Depuis mon récent séjour en Suède, le but de ma vie avait changé: réaliser des Kannelbullar aussi bon que ceux qui parfume les rues de Gamla Stan! Les Kannelbullar sont institution en Suède, ils ont même une journée qui leurs est dédiés début octobre et…je les comprends! Je pense même que désormais, le Kannelbullens dag sera chômé chez moi! Je passerai mes prochains 4 octobre à enfourner des Kannelbullar les uns après les autres! Non, non je n’exagère pas!
Les Kannelbullar s’appellent aussi Cinnamon buns chez les britaniques ou simplement petits pains à la cannelle chez nous…mais Kannelbullar, ça dépayse et c’est quand même plus sympa!
A la cuisson, l’odeur de cannelle embaume doucement la cuisine, alors, moi, je laisse les portes ouvertes pour que le parfum monte jusqu’à ma chambre…et c’est l’automne! Ah….

kanelbullar2

~
Ingrédients
Pour la brioche
13 cl de lait
14 g de levure de boulanger
1 œuf
50 g de beurre mou, coupé en dés
60 g de sucre
1 pincée de sel
320 g de farine
(+ 1 cuillère à soupe de cardamome moulu – mais je n’en avais pas, alors j’ai fait sans)
Pour la garniture
80 g de beurre pommade
40 g de cassonade
1 cuillère à soupe de cannelle
Pour la dorure
1 œuf
2 cuillère à soupe de lait
Une poignée de sucre casson

~

1. Fais chauffer le lait, ajoutes-y la levure => réserve 10/15min.
2. Dans un cul de poule : farine + mélange lait/levure + sucre + sel + oeuf.
3. Pétris, et pétris encore, jusqu’à ce que la pâte se décolle très bien des parois et forme une belle boule. (Si comme moi, tu n’as pas de robot super-sophistiqué, mais un batteur électrique et ce dernier décide de prendre feu à cette étape: pétris toujours, encore et toujours – mais à la main!)
4. Ajoutes-y le beurre mou, dés à dés. A chaque dés ajouté, ta pâte devient moche, mais pétris encore et elle redeviendra belle et ronde!
5. Laisse reposer au moins 1 heure dans un endroit chaud.
6. Pour la garniture, mélange le beurre mou + sucre + cannelle.
7. Etale la pâte en rectangle. Badigeonne la garniture sur ses 2/3 et replie-la sur elle-même, dans le sens de la longueur.
8. Découpe des bandes de pâtes d’environ 1 cm de large que tu torsades. Fais-en un nœud.
9. Laisse pousser encore une demie heure.
10. Badigeonne avec la dorure (lait+oeuf) et si tu en as (pas comme moi!), ajoute du sucre casson!
11. Tu enfournes pour environ 10/15 min à 180°. Laisse-les refroidir un peu avant de les dévorer.
Mais, attention, il ne se garde pas très longtemps…

kanelbullar3

(les photos sont pas terribles, je me suis laissé avoir par la nuit qui tombe désormais avant 16h30. La lumière artificielle, c’est pas vraiment ça mais pour tout te dire, le lendemain matin, il y en avait déjà plus beaucoup…)

Le gâteau à la bettrave

A Table #

beetroot
 (mais…mais…qu’est-ce que c’est?!)

Si l’automne te donne des envies de gratins, de plats en sauce, de légumes racines…que tes placards se remplissent de panais, de carottes, ou de rutabagas…mais que Grincheux fait la moue en les voyant…transforme-les en gâteau! Au pays des légumes racines, il faut être ingénieux!

beetroot-2

J’avais déjà tenté d’introduire la betterave en salade – nope! La betterave en smoothie – nope! Les arguments santé n’y ont rien fait (pourtant, la petite betterave est la reine des légumes d’hiver avec une quantité astronomique de bienfaits insoupçonnés: riche en fer, antioxydante, elle t’aide à réguler ton mauvais cholestérol…), sa transformation en gâteau était inévitable et là…ça a finalement été LA révélation, un vrai succès!

Alors pour finir ton samedi après-midi d’automne sur une note douce et agréable, je te propose aujourd’hui un gâteau léger, hyper girly et super bon!

~

beetroot-3

Ingrédients

200g de betteraves crues
Jus + zeste d’1/2 citron
2 œufs
60g de beurre fondu
1cc de levure chimique
100g de farine
100g de sucre de canne
1/2 cc de cannelle + gingembre moulu

Pour la ganache (facultatif)
40ml de crème liquide
100g de chocolat noir

~

beetroot-4

~

1. Cuis les betteraves (à la vapeur : pelées, coupées en dès, environ 15min; ou au four : enroulées dans du papier allu’ 45min à 200°).

2. Betteraves + jus de citron + zeste => au mixeur jusqu’à ce qu’elles deviennent purée.

3. Jaunes d’oeufs + sucre => fais-les blanchir, puis ajoute-les aux betteraves.

4. Ajoute la farine + la levure + les épices + le beurre fondu (dans cet ordre, s’il te plaît).

5. Bats les blancs en neige + ajoute-les à la préparation.

=> au four dans un moule (de moins de 20cm pour ma part, ou dans des caissettes à muffin) 40min à 180°.

~

beetroot-5

Pour la ganache : tu verses la crème chaude sur le chocolat noir en copeau. Tu mélanges à la spatule et tu garnis ton beau gâteau rose.

Si tu veux vraiment te la jouer British, tu rajoutes un voile de crème fraîche au moment de servir!

Random # 1

random

article-vacsUn déménagement, des vacances ici et là, des petits plats légers, des couches à retirer, un emménagement, des habitudes à reprendre, des couches à rempiler et voilà déjà trois mois sans article gourmand. Mais ce n’est pas faute de n’avoir pas mis la main au fourneau…je reviens très très vite avec une recette pas piqué des hannetons!

Cette nouvelle catégorie sera certes un poil fourre-tout mais elle t’aidera sans doute à comprendre un peu d’où je viens et ce qui m’inspire au quotidien.

~

Ces trois derniers mois donc…France, Italie, Royaume Uni, Suède…(un jour je poserai mes valises!)…des découvertes que je partage très prochainement!

On commence en France avec une petite balade en montagne. Les grenoblois reconnaîtront le lac Achard – bien sûr!

lacachard

 

 

 

 

Les télésièges de juillet, comme le temps,…en berne!lacachard-telepherique

 

Puis, j’ai fui le faux-été français pour rejoindre l’Italie, et Venise…ah Venise…

 

venise

 

…ses détails magnifiques…et Burano, bien sûr!

portevenise      burano…et puis ses vieilles églises…!

venise-eglise Puis direction la Toscane…ses tomates vertes et ses toits rouges

lucques-tomates lucques-2lucques

 

Un bref passage en Suède, où j’ai découvert LA culture du cocooning par excellence! Une envie constante de se blottir dans un café doudou avec une boisson chaude et des lumières douces tout le temps. C’est fou! Je dirais même ça en est scandaleux, tellement le suédois transpire le bien-être! Mais surtout (surtout!) la découverte des Kanelbullar et oh! coup de foudre! Je ne suis qu’amour pour ces petites brioches-dieu-qu’elles-sont-bonnes! Kanelbullar, je ne rêve plus que de toi!

(j’ai le vague sentiment qu’une petite recette sera postée dans quelques temps)

suede

 

Quelques avions/trains/bus plus tard…je pose mes valises! L’Ecosse est son référendum raté est déjà passé à l’heure d’hiver  l’automne. Les coquelicots sont encore là, la preuve…!

coquelicot-standrews

 

(il me faudra quelques temps avant de maîtriser mon nouveau four et de décrypter son affichage des températures effacés – autant dire, pas de macarons avant un moment!) 

 

Tarte aux fraises et crème pâtissière au citron vert

A Table #

tarte aux fraises

Après ces quelques semaines de silence (déménagements [oui, au pluriel – tristesse…!], vacances etc), je reviens avec une recette presque plus de saison mais toujours super bonne, et un poil revisité: la tarte aux fraises avec une petite crème pâtissière au citron vert. Le citron vert ajoute un petit twist à ce grand classique. On peut opter pour des dressages plus originaux, plus modernes en forme rectangulaire à la Michalak – moi, j’ai opté pour le moule individuel et la  poche à douille…Petite découverte surprenante: j’ai acheté des fraises locales, aka de Lanarkshire, région du Sud de l’Ecosse…qui l’eut cru?!

~

Ingrédients

Pâte sucrée
140g de beurre mou
250g de farine
25g de poudre d’amandes
75g de sucre glace
1 oeuf
1 pincée de sel

A la main ou au robot:

Farine + poudre d’amandes + sucre glace  + sel+ beurre pommade => on mélange.

On ajoute l’œuf => le mélange est homogène, on réfrigère quelques heures, voire une nuit.

~

Crème pâtissière au citron vert

175g de lait entier
40g de sucre
15g de maÏzena
2 jaunes d’oeuf
1/2 gousse de vanille
15g de beurre
le zest d’un citron vert bio

1. Dans une casserole, on chauffe le lait, le zeste de citron vert et la vanille (égrainée et coupée en deux).
2. Dans un cul de poule, on mélange les jaunes d’oeuf + le sucre + la maïzena + la première moitié du lait chaud.
3. On transvase le tout dans la casserole => on remue sur feu moyen.
4. La crème épaissit, on ajoute le beurre.
On filme le tout => on réserve au frais.
~
tarteauxfraises#3
~
Ingrédients
des fraises (une belle barquette)
On cuit la pâte à blanc, environ 15/20min à 180°.
Une fois refroidie, on y ajoute la crème pâtissière (avec ou sans poche à douille).
On dépose les fraises fraîchement coupées sur le dessus.
~
tarteauxfraises#2

Le magret séché

A Table #

En vivant au Royaume Uni, j’ai très peu de chances en faisant mes courses de tomber sur des petits délices made in France. Bien souvent, je trouve une alternative, sinon…je pleure! Une autre option: le faire moi-même! Et ça, j’aime! On sait exactement ce qui rentre dans notre petit bidou et on se fait plaisir!

Le canard n’est pas un aliment très populaire (même chez le boucher). On le trouve souvent déjà préparé avec des sauces asiatiques (types haricots rouges), on le trouve rarement entier, on le trouve parfois en magret tout simple, sans extra, et ça, c’est parfait! Du coup, le jour où j’ai rencontré ce cher magret en faisant mes courses, je savais déjà qu’il aurait de l’avenir! Cette recette est, comme d’habitude, ultra simple à réaliser, mais il te faudra de la patience, beaucoup de patience pour ne pas y toucher avant la fin de sa maturation – car, attention lecteur accroche-toi bien à ton clavier, il te faudra attendre au moins trois semaines avant de pouvoir le déguster. Mais sache qu’il ne te faudra qu’une pauvre misérable soirée pour l’engloutir! Non, non il ne fera pas long feu!

 

Image

Ingrédients
un magret (de canard ou d’oie)
une bonne dose de gros sel
des herbes de provence

 ~

On lave le magret.

On le place dans un plat sur un lit de sel.

On le recouvre de gros sel.

On le place au réfrigérateur pendant au moins 24 heures.

~

On rince le magret.

On le pose sur un torchon propre côté peau.

Côté chair, on le recouvre d’aromates.

On plie le torchon.

On le met dans le bas du réfrigérateur pendant au moins 3 semaines.

~

Image

~

On le coupe en fine tranche.

On le sert en apéro ou en salade.

Image

Le menu idéal #1

A Table #, lemenuidéal

Voici le premier article de cette nouvelle catégorie : « le menu idéal ».  Le principe, c’est une sélection de quelques recettes qui composeraient, selon moi, un repas divant! Pour cuisiner au quotidien, comme toi sans doute, je cherche un peu l’inspi sur le net, chez mes blogs chouchous et sur Pinterest. J’y trouve facilement des recettes hyper alléchantes et, comme toi sans doute, je n’ai pas envie de m’éterniser derrière les fourneaux alors voilà une petite sélection de recettes idéales et de saison pour un repas tranquillou doudou!

Aujourd’hui, pour cette première édition, alors qu’on attend déjà tous les vacances avec impatience, je t’ai concocté un menu ensoleillé, équilibré et über bon! Un entrée chaude, une « salade » viet’ froide et un dessert classique mais incontournable.

En entrée

Les beignets de tomates vertes = > mmmmmhhh

Image

En plat

L’incontournable Bo Bun => mmmmmh

Image

En dessert

L’irresistible clafoutis aux cerises => aïe aïe aïe!

Image

Bon Appétit et Bon Dimanche!

Le Muffin Cake aux myrtilles (du petit déj’)

A Table #

muffincake

Quand je me rends compte vers 18h que mon placard du petit déj’ est vide de chez vide, je pars à la recherche d’une alternative sympa et je décide de me lancer dans un muffin cake.

Le muffin cake…et bien…comment dire…c’est une base de muffin…sous forme de cake…j’y ai ajouté le jus d’un citron, 250g de myrtilles et une poignée de noix! Voilà de quoi donner envie de se lever le samedi matin!

Pour la prépa, l’idéal c’est de préparer tous les ingrédients à l’avance, car le muffin n’attend pas. Il faut tout mélanger (dans l’ordre bien sûr), mais ne pas trop mélanger. Si l’appareil est grumeleux, ce n’est pas grave – au contraire! Pour cette recette, j’ai utilisé mon habituel moule à charnière de 18cm de ciamètre.

~

muffincake#3

~

Ingrédients
275g de farine
1 cuillère à café de cannelle
1 cuillère à café de levure chimique
1/2 cuillère à café de sel
170ml de lait (végétal – ça marche aussi!)
75g de sucre de canne
2 oeufs
110g de beurre
200g de myrtilles
Pour le topping

50g de myrtilles
1 cuillère à soupe de sucre de canne
Une bonne poignée de noix
un peu de sucre glace

~

Le Muffin Cake

Le four : à préchauffer à 190°.

On fait fondre le beurre et on le réserve.

Saladier 1 :  farine + cannelle + levure + sel

Saladier 2 : lait + sucre + oeufs + beurre

On ajoute le saladier 1 au saladier 2.

On ajoute les myrtilles.

On verse la prépa dans le moule.

~

Le topping

On ajoute 50g de myrtilles + noix + sucre de canne.

~

On enfourne 1h.

Une fois refroidi, on saupoudre de sucre glace.

On réserve jusqu’au lendemain matin … si possible!

muffincake#4

Terrine végétale aux noix

A Table #

Image

Cette super recette me vient tout droit du blog de Marie 100% Végétal! Si tu ne le connais pas (bouuuhouuu!), attention à la pierre…! C’est un blog qui doit entrer directement dans tes favoris! Si, si si, crois-moi! C’est une mine d’or ! Tu y trouveras du nouveau, de l’original et du savoureux ! Et tout ça en version healthy et éthique – qui dit mieux? Il n’offre que des recettes végétaliennes/vegan (si tu ne sais pas vraiment ce que ça veut dire, clique sur ce petit symbole rigolo => ¤), réinvente des classiques et te fais découvrir plein de bons produits (comme le tofu soyeux!).

Le soleil pointant son nez entre deux nuages (bien) gris, j’avais envie de fraîcheur. Alors aujourd’hui, pour accompagner mon petit verre de rhum vanille, j’ai décidé de tester la terrine végétale aux noix. J’avais déjà une recette de terrine de légumes hyper crémeuses, très douces sous le coude (je te la propose bientôt, t’inquiète;) ), mais j’avais aussi envie de quelques choses qui n’ait pas trop trop de crème, si tu vois ce que je veux dire…(les beaux jours, les mini-jupes, les shorts touça touça). Ça tombait bien, j’avais tout à la maison…tout…enfin presque…la recette de Marie (c’est toujours sur le petit rigolo qu’il faut cliquer =>¤) utlise une cuillère de tamari et deux types de miso…tant pis, je me lance quand même avec ce que j’ai, en doublant la dose de vin et en n’utilisant que mon petit miso en sachet pour soupe…résultat à tomber par terre!

Vas-y lecteur, fonce, c’est super bon!

~

Image

Ingrédients

400g de tofu soyeux
1 c à s d’huile d’olive
40g de cerneaux de noix 
4 oignons nouveaux
2 gousses d’ail
1 sachet de miso
2 c à s de vin blanc
1 c à c d’agar-agar
2 c à s de ciboulette hachée
~
Image
~
1.)Huile un tout petit moule à cake ou une petite terrine.
(si tu utilises un moule normal, tu finiras comme moi avec une terrine, certes excellente, mais haute de 2 cm seulement!)
2.) On hache tout: ciboulette, oignons nouveaux, ails. 
Même les noix (mais grossièrement).
3.) Dans une casserole: on fait chauffer l’huile.
On y ajoute les oignons et l’ail.
Puis quand ils ont doré: on déglace au vin blanc.
4.) On ajoute: le tofu soyeux (sans son eau) + le miso.
On remue bien.
Si c’est légèrement grumeleux mais homogène, t’as tout bon!
5.) On porte à ébullition et on y ajoute l’agar-agar (ou autre gélatine végétale).
Là, faut te dépécher, parce que l’agar-agar, ça prend vite!
Alors tu remues encore pendant environ deux minutes au fouet et tu ajoutes les noix et la ciboulette.
6.) Tu verses le tout dans ton mini moule/petite terrine et tu mets au frais au moins 1 heure.
~
Image